2

– chaque année, le budget de la Ville comprendra un volet financier — comme aujourd’hui — et un volet carbone, présentant les objectifs de la Ville en termes de réduction des émissions, et la situation par rapport à la trajectoire cible du mandat, alignée sur les objectifs nationaux.
– La politique d’achat public de la Ville intégrera un critère fort de réduction de l’empreinte carbone : le non- respect des engagements carbone des délégataires de la Ville et des entreprises ayant gagné des appels d’offres entraînera des pénalités pouvant aller jusqu’à la rupture de contrat.
– Un bilan carbone de la Mairie centrale sera publié tous les ans et nous proposons un objectif de réduction des émissions de 25%-30% pendant le mandat ; les opérateurs de la Ville et les bailleurs sociaux publieront également un bilan carbone annuel.
– Des mesures fortes seront prises par la Mairie dès le printemps 2020 pour associer le personnel à ces objectifs et promouvoir un environnement de travail impliqué (formation aux économies d’énergie, transformation de la flotte automobile, promotion de pratiques de consommation durable, recyclage…).
– Le maire, ses adjoints et les élus de sa majorité donneront l’exemple en n’utilisant pas l’avion pour leurs déplacements publics en France.